Chapitre 28: Comment avoir une idée

Blogue / 25 février 2020

Il y a plein de livres et de sites Web remplis de trucs utiles pour apprendre à sortir des idées. Ce livre n’en fait pas partie, mais on sentait qu’on aurait été négligents si on n’avait pas au minimum inclus certains de nos outils préférés pour générer des idées. En voici deux auxquels on revient toujours, inlassablement. Ils sont incroyablement simples, incroyablement efficaces, et ont été utilisés dans beaucoup des réalisations dont on est les plus fiers.

Le premier outil, c’est 1 + 1 = 3. Vous êtes sûrement familier avec l’idée que le tout est plus fort que la somme de ses parties, mais elle fonctionne particulièrement bien quand vous combinez deux choses qui n’ont pas de lien ensemble.

N’ayez pas peur de jumeler de force des mots, des images, des concepts ou des objets et voyez ce que ça donne.

On utilise souvent des outils présentés dans cette section, comme la technique rapide et brouillon (Chapitre 29) ou la règle de 1 ou 100 (Chapitre 30) pour générer plein de paires qui ne sont pas liées et tenter

de trouver un match gagnant. Un frigo plus un passeport, ça donne un frigo à bière activé par un passeport. WestJet plus Las Vegas, ça donne un jeu de roulette géant dans le désert sur lequel on peut jouer à partir d’un avion. Et ainsi de suite.

Le deuxième outil, on aime l’appeler « soyez la balle ». C’est peut-être le chemin le plus simple vers la clarté créative, et c’est particulièrement utile dans les projets de design. C’est la clé pour faire surgir des idées du type « Wow, c’est tellement évident, pourquoi je n’ai pas pensé à ça avant? » Être la balle, ça veut dire utiliser le sujet ou le thème de votre projet comme langage visuel. Pour un de nos clients possédant une boucherie, on a fait des cartes professionnelles qui ressemblent à du salami et qui sont suspendues dans un filet en ficelles comme des charcuteries.

Pour que les gens arrêtent de conduire après avoir bu, on a fabriqué des sous-verre faits de métal provenant de voitures accidentées.

Vous comprenez l’idée.

Au fil de ce livre, vous trouverez un paquet d’exemples qui expriment le pouvoir de ces deux formules simples – une preuve irréfutable que parfois, les meilleures idées sont les plus simples.

« Rethink ou comment repenser l’industrie de la créativité » est maintenant offert en magasin et en ligne sur Indigo et Amazon, ainsi que dans diverses librairies en Amérique du Nord. Pour en apprendre plus sur le livre et savoir pourquoi on l’a écrit.