Karine Doucet

Karine Doucet

Montréal

Fille des bois, jury sur un prix littéraire international, Karine affectionne particulièrement le mot coquelicot, les ânes vivants, le canard confit et Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier. Elle est douée pour conduire à reculons et tondre le gazon. 

Et comme elle n‘aime pas ben ben parler d’elle à la troisième personne, elle va arrêter ça là.

Communiquer avec Karine: