La Petite-Italie venge son équipe en encourageant « Tout le monde sauf la Suède »

Blogue / 17 juillet 2018

En novembre dernier, l’Italie a raté sa qualification à la Coupe du Monde de foot pour la première fois en 60 ans aux mains de la Suède. « L’apocalypse » selon les plus grand quotidiens italiens.

Alors que les fans de foot étaient déçus, dans la Petite-Italie, les commerçants étaient inquiets puisque la Coupe du Monde est l’événement le plus lucratif du quartier. On devait remplir les commerces du quartier à un moment où personne n’en parlerait.

« Tout le monde sauf la Suède » est devenu le nouveau cri de ralliement des italo-montréalais. Un clin d’oeil autodérisoire à la fierté typiquement italienne, contre un pays que tout le monde aime.

On a d’abord publié une lettre ouverte en Suède, la journée de la Fête Nationale suédoise pour jeter un peu d’huile sur le feu de la rivalité. Les médias de masse s’en sont aussitôt emparés, si bien que la lettre est devenu le Trending Topic #1 sur Reddit Suède.

Puis, une vidéo mettant en vedette les commerçants a lancé les hostilités.

Une bannière a ensuite été installée à la vue de tous à l’entrée du quartier. La photo a instantanément fait le tour des réseaux sociaux.

Trois écharpes de foot faites de fils aux couleurs de tous les pays participant à la Coupe du Monde, sauf celle de la Suède ont également été tissées à la main à l’aide d’un Jacquard. Trois influenceurs italiens on pu arborer ces nouvelles couleurs, dont Arcadio Marcuzzi, un analyste de foot italo-argentin qui l’a emmenée avec lui jusqu’en Russie.

Au final, la campagne a fait plusieurs fois le tour du monde avant d’atterrir dans la Gazzetta dello Sport, le quotidien sportif le plus prestigieux de l’Italie, de laquelle était inspiré tout le look graphique de la campagne.

Même si l’équipe italienne n’était pas de la compétition, cela n’a pas empêché les italo-montréalais de célébrer ce qui fait d’eux des Italiens : leur fierté.