Voici la première table de ping-pong en pain d’épice au monde.

Blogue / 21 décembre 2016

Cette année, pour notre carte de Noël, nous avons créé la première table de ping-pong en pain d’épice au monde. Cette œuvre des Fêtes aux dimensions réglementaires a entre autres requis plus de 50 pieds carrés de pain d’épice, 130 œufs et 15 kilogrammes de glaçage.

Le biscuit géant a nécessité plus de 10 heures de cuisson et 50 heures de confection. Avec ses 200 000 calories, il fallait jouer environ 700 heures au ping-pong pour toutes les brûler.

Mais pourquoi le ping-pong est-il si présent dans la culture de Rethink? Et bien pour deux raisons principales :

  1. Les tables de conférence chez Rethink sont depuis toujours des tables de ping-pong.
  2. Le ping-pong nous a permis de développer une métaphore fort pertinente en communication : la Théorie de la balle de ping-pong. On vous lance une balle, vous allez l’attraper. On vous en lance cinq, vous allez toutes les échapper.

« La Théorie de la balle de ping-pong est une règle que nous suivons au quotidien. Elle est ancrée en nous et cette année, on voulait également l’ancrer dans l’esprit de nos clients et de nos partenaires, » a dit Dré Labre, directeur de création et associé chez Rethink.

Avant de la couper en plus de mille morceaux, nous avons joué au ping-pong et au ping-poule (pensez au beer pong, mais avec du lait de poule) sur la table. Chaque pièce a été emballée, numérotée et envoyée à nos clients et partenaires que nous tenions à remercier.

L’an dernier, l’agence avait créé des cannes de Noël qui se branchaient dans les téléphones. Ils se transformaient alors en décorations de Noël et encourageaient les gens à décrocher.