Un alcootest appelle directement un chauffeur Uber si vous dépassez la limite.

Blogue / 15 avril 2015

L’application Uber, qui connecte passagers et conducteurs, a développé un alcootest pour éviter que les gens conduisent avec un verre dans le nez. Ce kiosque, disposé sur le trottoir, fait venir un chauffeur chaque fois qu’une personne « pète la baloune » pour lui offrir un retour sécuritaire vers la maison.

Cet alcootest est équipé de pailles jetables, d’une tablette et de l’application Uber. Celle-ci analyse le taux d’alcool des gens après qu’ils aient soufflé dans l’appareil durant 6 secondes.

Et cette innovation a fait le tour web :

Tout le monde qui a soufflé dans le dispositif a reçu un raccompagnement gratuit à la maison, pour sa participation.

Nous avons développé l’alcootest Uber avec l’aide de Stacklab, un studio de design multidisciplinaire situé à Toronto.